lundi 23 novembre 2015

Soyons optimistes, putain !

Mercredi 25 Novembre à 13h30, à la 3ème Chambre Correctionnelle de Bordeaux (Salle G pour ceux qui souhaitent être présents), se déroulera mon procès afin de déterminer si je suis coupable de "soustraction frauduleuse d'un drapeau européen", cela sur trois mairies autour de la région Bordelaise. Autant prévenir ceux qui suivent l'activité des Décrocheurs, je serais reconnu coupable des faits, et les chances pour que nous puissions obtenir gain de cause sur l'un des éléments que nous souhaitons faire reconnaître par la Justice sont extrêmement minces.

Mais là n'est pas l'important. La stratégie que j'ai toujours eu en tête vis à vis du décrochage en masse des drapeaux européens, c'est d'abord celle de notre mobilisation autour d'un Symbole et la multiplication des procédures. 

Et c'est un demi-succès avec plusieurs dizaines de Décrocheurs sur tout le territoire Français qui ont collectivement retirés plus de 600 drapeaux européens de l'espace public en moins d'une année. Par ailleurs, un peu plus de 5000 € ont été jusque là collectés pour soutenir les Décrocheurs, mais cela est très insuffisant et témoigne que malgré des centaines de milliers de personnes réellement fâchées contre l'Union européenne sur les réseaux sociaux, il semble impossible d'espérer fédérer à partir d'un Symbole ou de toute initiative résistante un peu originale et un minimum réfléchie.

L'essentiel de notre dissidence passe le plus clair de son temps à commenter l'actualité sur les réseaux sociaux, sans pour autant donner ne serait-ce qu'une heure de son temps dans la semaine, pour faire quelque chose d'extrêmement concret contre la Tyrannie que nous nous devons de combattre.

A cela bien des raisons, mais j'en vois une qui détermine toutes les autres, et qui a un lien profond avec nos dispositions mentales particulières : beaucoup trop de Français, qu'ils soient éduqués politiquement ou non, ont sombré dans un défaitisme mortifère au point de ne plus oser croire que la moindre de leur initiative pourrait avoir un effet tangible sur un Système qui au-travers de sa complexité et sa capacité à nous écraser médiatiquement, électoralement et judiciairement, semble indestructible. 

Ça n'est absolument pas le cas, mais encore faudrait-il comprendre que le Système en lui-même ne peut qu'être profondément réformé - je parle ici de nos institutions - mais ce sont les personnes qui sont derrière le Système qu'il nous faut de toute urgence évincer. Et leur légitimité n'est qu'extrêmement superficielle et profondément fragile. Il suffirait que le peuple se soulève, et autant que possible au travers d'initiatives les plus stratégiques que possible, pour que la totalité de notre Oligarchie s'effondre. ET IL EN FAUT TRÈS PEU POUR QUE CELA ADVIENNE !

Mais beaucoup d'entre vous - car je m'exclu totalement de cette disposition d'esprit - n'avez pas la foi. Vous ne croyez ni en vous-même, ni en notre force collective. Vous attendez dans une profonde apathie que le pire arrive, et je ne compte plus les commentaires ou publications proprement apocalyptiques d'un très grand nombre d'internautes, qui à chaque fois ne cessent de me sidérer, si ce n'est susciter ma colère.

Nous sommes vivants ! Bien vivants ! Et nous sommes les SEULS à disposer de la maîtrise de notre temps historique. Ni nos ancêtres, ni nos enfants pas plus que les générations futures ne peuvent faire quoi que ce soit contre ceux qui nous asservissent actuellement. Il n'y a que nous, bordel ! Vous faites partie de la solution ! Et il ne s'agit pas d'une capacité ou non à renverser le Gouvernement dont il faudrait prendre conscience, mais de notre volonté réelle à produire le changement par nous-mêmes.

Les personnes qui ne cessent de dresser un état des lieux sombre de la situation, prévoir toutes les dégradations démocratiques, économiques et militaires à venir, sont extrêmement toxiques pour l'ensemble de notre dissidence. J'en viens même pour ma part à les éliminer de ma liste de contact sur les réseaux sociaux, car je ne supporte plus de me confronter à leur défaitisme morbide. Ces derniers mélangent leurs problèmes psychologiques personnels avec nos difficultés politiques du moment. Ils découragent par leurs publications nombre de gens à se prendre en main, et je regrette qu'au final, les gens qui se montrent extrêmement optimistes et pro-actifs dans leur résistance, soient souvent plus discrets et bien moins nombreux. 

Il faut que chacun s'impose de faire quelque chose. Notre survie collective et par voie de conséquence notre survie individuelle exige que chacun fasse sa part. Et soyez clairs avec vous même : partager des articles, y compris cette publication, ça n'est pas ce qui effraie le pouvoir. Ecrivez au président de la République pour l'engueuler, participez à la création et la diffusion d'une presse papier de rue, décrochez du torchon, francisez vos billets de banque, collez une affiche, distribuez un tract ou pointez vous à une manifestation, et là vous serez en train de réellement jeter du sable dans les rouages de leur mécanique infernale.

Une partie d'entre vous savez que j'ai décidé pour ma part après cinq années d'activisme, de me retirer autant que possible du militantisme. Je n'ai pourtant pas perdu la foi, mais je prends acte que c'est la majorité d'entre vous qui n'avez pas la foi. J'ai perdu ma dignité sociale et beaucoup de ma force psychique à me battre contre les fous, et il me faut désormais une période de calme pour me rétablir un peu tant au niveau financier que moral. Ce sera malgré tout l'occasion de prendre le temps de rédiger un livre qui synthétisera l'ensemble des réflexions et propositions que j'ai porté sur ce blog. Mais n'en doutez pas, je garde la foi sur le fait que la France est indestructible qu'importe ce que les traîtres actuellement aux commandes tentent de faire pour démolir notre pays et l'unité de notre peuple. Et en cela, je souhaite dire à tous les oiseaux de malheur qui prétendent jusque dans nos cercles que la France est foutue, que je les emmerde du plus profond de mon cœur. Vous êtes sans nul doute des gens "foutus", mais n'impliquez pas un pays de 2000 ans d'histoire, véritable force économique et nucléaire avec sans doute le peuple le plus politisé du monde, dans votre délire paranoïde et mortifère. Vous êtes la lie de la Résistance, et je me permets désormais à l'occasion de mon retrait, de ne plus chercher à susciter la sympathie de tous. Car vous ne m'êtes pas tous sympathiques et je pense même que certains d'entre vous sont les alliés objectifs des traîtres au pouvoir. Je préfère de loin votre antipathie qui me garantirait de ne plus avoir à tomber sur vos débats stériles et alarmistes sur l'actualité, que de jouir de votre intérêt alors que vous n'avez jamais compris ce que j'essayais de vous transmettre : un peu de foi, une once d'optimisme, putain !

Je vais affronter les Magistrats mercredi prochain avec cette même foi aveugle, alors que je sais déjà que je serais condamné à quelque chose. Mais je conserve cette disposition d'esprit par ce que la foi n'est pas un choix lorsque des psychopathes ont la main mise sur la destinée de notre pays. C'est une obligation morale, un principe de survie indispensable, une nécessité indépassable.

Alors, sans nul doute comme à de nombreuses reprises, je serais écrasé de désillusion lorsque j'entendrais le Juge prononcer sa sentence, mais tant que cette dernière n'aura pas été prononcée, je veux croire en la Justice de mon pays. Et même si l'échec se veut implacable et frustrant, je conserverai cette foi sur tout ce que je continuerai d'entreprendre.

Mais vient d'abord la nécessité de prendre soin de moi quelques temps pour restaurer mes forces, et ce sera peut-être l'occasion pour nombre de personnes qui pensaient qu'un seul homme pourrait tout changer, d'admettre qu'il faudra bien que chacun d'entre nous fassions preuve d'initiative. Je me permets de dire et assumer être sans doute le plus créatif et le plus stratège des activistes de notre pays, ce qui ne m'empêche pas de considérer que je ne suis en rien indispensable. Nous sommes tous indispensables, je ne suis qu'un rouage de la Résistance, un simple pignon, et à ceux qui pensaient que j'aurai pu tout assumer, je vous renvoie à ce que vous avez vous-même fait. Je sais qu'une minorité d'entre nous se prend en main et se bouge réellement pour ce pays, mais il va falloir désormais que nous soyons plus nombreux. Et si en toute honnêteté, vous concédez n'avoir joué jusque là que sur le terrain des réseaux sociaux, alors dites vous que c'est très insuffisant. Si vous connaissez mes travaux, vous savez que vous pouvez tous faire quelque chose, même avec un handicap ou un âge qui joue sur vos capacités physiques. Je suis par ailleurs SDF avec un revenu plus que misérable, cela n'a jamais été une contrainte pour faire beaucoup de choses. L'argument de la faiblesse financière est une excuse pour ne rien faire, non pas une objection recevable.

Vous me pardonnerez la tonalité brutale de mon billet, et sachez bien que nombre d'entre vous n'ont aucune raison de se sentir visés par ma publication. Mais oui, si vous êtes un alarmiste - défaitiste - apocalyptique,  je vous encourage à consulter un psy ou fermer votre compte facebook pour cesser d'intoxiquer le reste d'une dissidence de votre mal être. Vous êtes toxiques, soyez en certains.

Enfin si vous ne versez pas dans ce défaitisme ambiant mais que vous reconnaissez qu'il y a une part de paresse ou d'inertie mentale pour expliquer votre manque d'implication, je vous supplie de regarder droit dans les yeux un enfant - peut-être le votre - et réfléchir à ce que vous faites pour qu'il puisse hériter d'un pays un tant soit peu démocratique, indépendant et social.

Je remercie tous ceux qui m'auront soutenu de toutes les façons possibles durant des années, je ne m'évade pas complètement de tout cela, et je vous garantirai qu'une fois mes forces reprises, je reviendrai sur le front.

Sylvain Baron



5 commentaires:

  1. Reprends ton souffle ,regonfle tes batteries et à bientôt pour un nouveau jubilé. ..qui sait !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton engagement tes tres bonnes idées et tes sacrifices Sylvain.

    RépondreSupprimer
  3. Je comprends que Sylvain Baron a besoin de se retirer des sphères résistantes durant un bon moment, vu sa situation financière.

    Dans tous les cas, il ne faut rien lâcher, chacun peut agir quel que soit ses capacités, ses moyens et sa situation personnelle.

    Pour renverser le système, nous avons besoin tout type de capacité, que ce soit activiste de terrain, cybermilitant, développeur, conférencier, spécialiste dans un domaine ( par exemple la démocratie ), etc.

    Suite aux attentats, je comprends l'inquiétude de certains, notamment à cause des mesures liberticides annoncés par nos politiques, mais il ne faut pas être alarmiste pour autant, il faut au contraire proposer des stratégies pour faire face aux menaces de censures, j'en ai proposé pleins :

    http://diffuseurquantique.blogspot.fr/2015/11/strategies-adopter-face-la-censure.html?view=classic

    Pour le Jubilé des peuples, le plus idéal me semble une date pendant un week end suivie ou précédé d'un jour férié entre le 5 et le 15 du moi pour pouvoir prévoir 3 jours consécutifs de mobilisation, de préférence en printemps ou en été.

    Je propose pour l'instant le week end de la pentecôte, c'est à dire le 14, 15, 16 mai.

    Qu'en pensez vous ?

    Pour l'instant, dû à ma situation personnelle, je suis en incapacité d'organiser moi même le Jubilé des peuples à la place de Sylvain Baron, pour organiser le Jubilé des peuples, il faut une personne disponible pour aller en préfecture de Paris de demander l'autorisation de la manifestation, merci à Sylvain Baron de trouver une personne afin de pouvoir organiser le Jubilé des peuples, mais je peux aider.

    Par contre, afin de vous aider, je ne peux pas discuter avec vous sur Facebook à cause de la politique de FB du vrai nom qui m'a supprimé les profils "Diffuseur Quantique", "Intrication Quantique", "Dupont Quanta" et "Kadé Karlos" qui a duré seulement une journée, mais je peux discuter sur google + qui est aussi, voir plus pratique Facebook, j'ai la communauté google+ ( équivalent de la fonctionnalité groupe Facebook sur google+ ) "Le Jubilé des peuples" :

    https://plus.google.com/u/0/communities/109434401732112616383

    Je propose à Sylvain Baron d'être administrateur de cette communauté.

    La principale avantage des communautés google+ par rapport aux groupes Facebook, c'est qu'il y a des catégories de publications, par exemple :

    _Date
    _Objets pour faire du bruit
    _Banderoles, tracts et affiches
    _Stratégies pour être nombreux
    _Transport et co-voiturage
    _Autres

    pas besoin de créer plusieurs communauté pour un même mouvement.

    RépondreSupprimer
  4. je ne sais pas parler comme tu le fais.
    Je t'es connu très tardivement mais tu es quelqu'un de bien.
    Reprends des forces 5 ans c'est très long, je ne lutte que depuis juillet et je me rends compte de ce que tu as pu traverser nous serons la pour continuer ce combat.
    je m'y engage.
    Merci à toi Sylvain de nous ouvrir les yeux

    RépondreSupprimer
  5. Sylvain,
    Personnellement, je me suis déconnectée de fb ! Lorsque l'on additionne 10 français à 10 français, l'on obtient non pas une addition, mais 20 divisions, et ce constat est consternant. Pour ce qui est de l'actualité je ne sais pas si tu as lu cet article , mais cela donne un peu de baume au coeur, pour les décrocheurs que je soutien : http://www.lesechos.fr/monde/europe/021506736004-ca-se-passe-en-europe-en-pologne-le-drapeau-europeen-prie-daller-voir-ailleurs-1178437.php#xtor=CS1-33

    RépondreSupprimer

Quelque chose à ajouter ?