lundi 23 février 2015

Lettre à Roger Cukierman, Président du CRIF

Cher Roger,


Tout d'abord, nous devons te révéler que nous ne sommes pas antisémites. Nous n'avons effectivement strictement rien contre les populations originaires de la péninsule arabique, ce qui exclut d'ailleurs toute haine antisémite possible à ton égard. Nous te savons en effet être un juif ashkénaze, et seuls les séfarades peuvent prétendre être des descendants directs du peuple d'Abraham. Cependant, comme nous te savons un peu long à rassurer, nous allons être plus précis : nous ne sommes ni antisémites, ni judéophobes.

Nous souhaitons t'aider à apaiser tes crises continuelles de paranoïa. Évidemment, ce ne sont pas nos paroles rassurantes qui pourraient te permettre de retrouver la paix de l'âme. Nous te conseillons donc une bonne psychothérapie, voire l'écoute d'un rabbin, d'un grand sage perdu au fin fond du Pérou, ou tout bêtement une soirée festive chez les prolos. Cela pourrait t'aider à te sentir moins persécuté. Mais concèdes que nous ne sommes pas responsables de ton inquiétude constante à l'idée que l'antisémitisme progresserait en France et en Europe, même si nous finissons par la partager.

En effet, tout comme toi, nous ne souhaitons absolument pas voire l'Ukraine nazifiée par l'Union Européenne rétablir des camps de concentration pour les personnes juives traversant son territoire. Il ne faudrait tout de même pas que Bernard Henry Lévy (juif ashkénaze), puisse risquer quoi que ce soit lorsqu'il va faire des mammours à Porochenko et s'exprimer devant des partisans enthousiastes de Svoboda. Dans ce pays, le pouvoir est tout autant antisémite que judéophobe. Tu devrais à ce titre jouer de ton influence envers tes amis, qu'ils soient juifs ou non, pour que cesse le soutien des autorités Françaises au Gouvernement Putschiste Ukrainien. Petite citation d'un article pioché sur le site du « Comité International de la quatrième internationale » le 7 mars 2014 pour que tu te rendes compte du péril qui avance :

« La réalité est que, pour la première fois depuis 1945, un parti ouvertement antisémite, pro-nazi contrôle les principaux leviers du pouvoir d’État dans une capitale européenne, grâce à l'impérialisme américain et européen. Le gouvernement ukrainien non élu, dirigé par Arseniy Yatsenyuk, lui-même nommé par les États-Unis, comprend pas moins de six ministres du parti fasciste Svoboda.

Il y a moins d'un an, le Congrès juif mondial avait demandé que le parti Svoboda soit interdit. Mais le fondateur et dirigeant du parti, Oleh Tyahnybok, qui a exprimé régulièrement sa détermination à écraser la « mafia russo-youpine qui contrôle l'Ukraine, » était applaudi par les responsables américains et européens pendant qu'ils préparaient le coup d'Etat du mois dernier.
Après la condamnation en 2010 de John Demjanjuk comme complice du meurtre de près de 30 000 personnes dans le camp de concentration de Sobibor, Tyahnybok l'avait qualifié de héros. Le second de Tyanhybok, Yuriy Mykhalchyshyn, a fondé un laboratoire d'idées appelé Centre de recherche politique Joseph Goebbels. »

Svoboda était la principale force politique dans les manifestations de la place Maidan qui ont fait tomber le président Ukrainien Viktor Yanukovitch. Pour avoir fourni les troupes de choc pour le coup d'Etat, ce parti a reçu en retour le contrôle de ministères importants.

Cher Roger, nous pensons que toi et tes amis ne mettez pas votre paranoïa au profit des véritables bonnes causes internationales. Deux solutions sont à envisager pour expliquer cet aveuglement. Tout d'abord, il y a la fameuse « théorie du complot ». Celle qui en gros, postule que toi et un certain nombre de paranoïques de confession juive sévissant dans nos institutions républicaines et médias, soyez en fait des agents d'influence au profit de l'extrême droite israélienne. Bien que nous ne croyons pas à cette thèse, il faut tout de même la prendre au sérieux. Car le premier alinéa de l'article 412-2 du Code Pénal la définit ainsi :

« Constitue un complot la résolution arrêtée entre plusieurs personnes de commettre un attentat lorsque cette résolution est concrétisée par un ou plusieurs actes matériels ».

Si l'on devait supposer que les « complotistes » avaient raison, vous seriez en fait des agents d'influence (pourquoi pas du Mossad) avec pour mission d'influencer par tous les moyens légaux et illégaux, les bonnes grâces des autorités Françaises vis à vis de l’État d'Israël. De tout temps, les États n'ont jamais eu aucun scrupule à commettre des attentats sous faux drapeau, cela pour influencer des prises de décisions d’État tiers, ou justifier des violations du droit international. Dès lors, ce qui est considéré comme étant « un délire complotiste » est en vérité une triste banalité historique. Raison pour laquelle sans doute, le droit pénal codifie le crime d'intelligence avec des puissances étrangères ou encore le complot contre la sûreté de l’État. Et que l'on juge le Code Pénal complotiste ou non, il n'empêche que le droit est très clair là-dessus : les complots cela existe. D'ailleurs, nous pouvons trouver quelques explications pour interpréter le crime de complot contre la sûreté de l’État dans le Code Pénal, nous te transcrivons celle que les complotistes pourraient user pour préciser leurs accusations :

« Dans une accusation de complot ayant pour but de changer la forme du Gouvernement et d'exciter la guerre civile en portant des citoyens à s'armer les uns contre les autres, il suffit, pour qu'il y'ait concert dans le sens de l'article 412-2 CP, que la résolution d'agir ait été arrêtée en commun par plusieurs individus, encore qu'il n'y aurait d'intention criminelle, et, par conséquent de responsabilité pénale, que de la part de l'un d'eux ».

Ainsi, si l'on parvenait à retrouver l'homme aux « beaux yeux bleus » que l'hystéro-journaliste Carole Fourest évoquait s'agissant des tueries de Toulouse qui aboutiront à la liquidation de Mohammed Merah (qui n'avait pas les yeux clairs), peut-être apprendrions nous que c'est un agent du Mossad (de confession juive) et qu'il aurait été en contact avec vous ou certains de vos amis. Ce serait alors suffisant pour vous coller un procès au cul pour complot. Tout comme les relations que vous pourriez avoir avec les sympathisants de la « Ligue Défense Juive » s'armant « pour se protéger » des « goys » pourrait aussi rentrer dans le champs du complot, tel qu'édicté par le Code Pénal.

La propagande de guerre que l'on entend constamment à la télévision est un crime en droit Français. Tout comme le détournement de biens et d'argent public, par exemple pour payer des « descendants » de victimes juives de la Seconde Guerre Mondiale, alors que la France était sous occupation. Ce qui signifie que l'autorité de fait à l'époque n'était en rien celle du Gouvernement Provisoire de la France Libre, et que l'usage des infrastructures ferroviaires de la France était le fait d'une puissance occupante. En d'autres termes, le peuple Français (particulièrement en 2015), n'a aucune raison de verser 50 Millions d'euros à des familles de déportés ne résidant même pas en France, sauf à considérer que la forme du Gouvernement aurait changé par le biais de complots ayant permis d'installer des agents d'influence jusqu'au sommet du pouvoir Français.

Le problème avec les complotistes, c'est que leurs théories quoi qu'élégantes et justifiées par les faits, ne parviennent pas à imaginer la seconde solution à l'aveuglement du CRIF sur les périls qui menacent les citoyens de confession juive vivant en France ou ailleurs dans le Monde :

Et si les chantres du « peuple élu » étaient tout simplement cons ?

Après tout, pourquoi ne pas l'envisager ? Vous êtes pour la plupart d'entre vous de vieux gâteux petits bourgeois fréquentant les milieux néo-conservateurs américains et sionistes de tous poils, et il est dès lors difficile de pouvoir vous affubler d'intelligence ou de valeurs humanistes. Vous en êtes manifestement dépourvus. Il faut être un sacré vieux con pour soutenir les thèses les plus réactionnaires et sécuritaires qui soient, après tout.

De même, en refusant d'admettre que la représentation de la diversité ethnique et confessionnelle de la nation n'est pas respectée dans nos médias et institutions, cela vous empêche de mettre en garde les autorités sur une sur-représentation de la minorité juive de France dans ces entités, au risque de créer de la suspicion, voire de « l'antisémitisme » chez nos compatriotes. Il faut être sacrément crétin pour ne pas faire l'analyse objective de ce qui crée le terreau de la haine. C'est le même schéma qui fait que si vous plantez un petit blanc catholique dans un ghetto majoritairement peuplé de jeunes en déserrance de confession musulmane, ce premier se sentira oppressé culturellement voire physiquement dans son propre pays, et risquera fort d'associer l'islam à ses propres traumatismes. Le racisme provient toujours de la sur-représentation physique ou institutionnelle d'une minorité faisant autorité de fait sur l'ensemble d'une communauté politique. Si les préceptes politiques, culturels ou confessionnels de la minorité sont rejetés par la majorité, mais qu'ils s'imposent malgré tout, alors les haines se forgent. Voila pourquoi je ne puis que vous inviter à prendre ce problème à bras le corps, d'une part en cessant de financer les associations communautaristes ou anti-racistes (ce qui revient au même) et exiger des autorités, que les médias publics ainsi que notre parlement soient plus représentatifs de la diversité réelle de la Nation et donc des opinions existantes.

Si vous n'étiez pas si stupides, nous pensons que vous pourriez justement prévenir toute flambée d'antisémitisme et de racisme en France par de telles prises de positions. Voila pourquoi nous sommes convaincus que vous êtes simplement cons. Car votre seule façon de lutter contre « l'antisémitisme », c'est d'accuser sans cesse vos détracteurs de cette posture morale fort inconvenante, il est vrai, mais sans fondement réel pour autant. Pourtant, Il y'a une fable Française que l'on raconte à tous les petits Français un jour pour les rendre plus intelligents. Il s'agit de Pierre et le Loup. Elle devrait vous inspirer une leçon de vie :

La famille de petit Pierre habite une demeure au milieu d'une forêt au Moyen-Âge.
Petit Pierre a l'habitude de crier « au loup ! » pour faire des blagues à ses parents.
Les parents régulièrement inquiets accourent, et finalement constatent la farce.
Un jour, petit-Pierre crie encore une fois « Au loup ! »
Mais ses parents ne s'inquiètent pas, petit-Pierre ment constamment, pensent-ils.
Mais le loup était vraiment là, ils ne revirent jamais leur enfant...

Les adultes un minimum intelligents, se souviennent tous de la leçon de cette petite histoire, et contrairement à vous, l'appliquent dans leur vie quotidienne. Preuve que la majorité des Français semblent plus intelligents que les représentants du « peuple élu » que vous revendiquez être.

Les Français en général, savent appeler un chat un chat, et distinguer le mensonge pour faire accepter le sang et la misère, d'un problème exacerbé
« d'antisémitisme » en France. Le mensonge signifierait le complot pour votre part, et nous ne tenons pas à nous associer à la majorité de nos concitoyens dans leurs suspicions, nous sommes trop désargentés pour régler la note d'un procès en diffamation. Surtout lorsqu'Arno Klarsfeld, soldat de Tsahal, siège au Conseil d’État. Nous ne disposons pas non plus de la rente de Bernard Henri Lévy dans ses entreprises de déforestation de l'Afrique pour vous affronter en justice.

Cependant, dans le cas où le complot dont on vous accuse toucherait y compris notre asservissement à l'Hôtel Europe de Bernard Henri Levy ou Jacques Attali du fait d'influences étrangères sur nos autorités quant à ce problème, nous souhaitions à toutes fins utiles vous faire parvenir un petit cadeau en pièce jointe. Le torchon européïste que vous recevez a été décroché quelque part en France comme une centaine d'autres. Nous espérons que vous saurez en faire usage utile, pour notre part, nous sommes las de voire ce symbole de l'occupation américano-allemande dans nos vies. Peut-être pourriez vous le rapportez au « Parlement Juif Européen » et évoquer les décisions de nos dirigeants sur les sanctions contre un pays ami ayant libéré les camps d’Auschwitz à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, qui soutient actuellement les résistants du Dombass Ukrainien contre le Gouvernement Néo-Nazi installé dans ce pays.

Nous croyons en votre influence et votre capacité à orienter positivement des décisions que ce soit en faveur de la paix en Ukraine ou encore la reconnaissance de l’État Palestinien. Après tout, nos potes prolos de confession juive en France ne soutiennent ni Porochenko, ni Netanyahu, mais bien le parti de la paix dans le Monde. Puisque le C.R.I.F prétend représenter les intérêts des citoyens Français de confession juive, et ô grand jamais se faire le porte parole francophone de l'AIPAC en France, nous sommes convaincus que vous donnerez tort aux « complotistes » de tous poils, et démontrerez les valeurs Françaises que vous défendez.

Avec nos gros bisous complotistes !


Les Décrocheurs

1 commentaire:

Quelque chose à ajouter ?